billetterie itinerante, L’estafette

A l’image du laitier ou de l’épicier qui faisait ses tournées hebdomadaires en estafette, L’Ombrière s’est dotée d’une billetterie ambulante forte de symbole !

L’estafette ; un lieu de vie itinérant qui se définit comme un outil d’équité territoriale, l’Ombrière circulera dans le paysage intercommunal.

L’Estafette a pour principale vocation d’aller à la rencontre des habitants des 33 communes de la CCPU en assurant un service au public complet pour la promotion et la création de soirées insolites, impromptues.

L’Estafette est un véritable outil de rencontre et d’échange entre les villages de la CCPU et L’Ombrière.

Le trait d’union entre l’Ombrière et les villages afin de rendre la culture plus facilement accessible.
Un outil de territoire qui a reçu le soutien du Leader, du Département et de la Région.

L'Estafette, la billeterie itinérante de l'Ombrière

Appel à projets

La Communauté de communes renouvèle pour la troisième année consécutive son soutien aux associations et porteurs de projets culturels du territoire par le biais de l’Appel à projets de l’Ombrière 2021.

Après deux années de préfiguration et une année à l’arrêt pour le monde de la culture, la CCPU a souhaité poursuivre son engagement et l’accompagnement auprès des projets culturels et artistiques du territoire.

L’arrivée et l’ouverture de son nouvel équipement, L’Ombrière, outils au service des projets et des structures locales, permettra entre autres l’accueil des spectacles, leur diffusion, de donner sa place à la création locale mais également de pouvoir rayonner sur l’ensemble du territoire.

Télécharger l’appel à projets 2021 ICI

Les Courants Alternatifs « Les boucles sonores »
Médiation et actions culturelles à l'ombrière.

Médiation et actions culturelles

Donner du sens et susciter l’envie de se rencontrer, la médiation culturelle est la pierre angulaire de la compréhension d’une proposition artistique.
Elle donne les outils pour appréhender un spectacle, pour accompagner un public et engager la transmission.

Elle favorise la mixité sociale et permet de raconter une histoire en amont du spectacle programmé ou bien de la résidence d’artiste.
La dimension participative de la médiation permet à chacun de se sentir concerné par la démarche culturelle.

Sa finalité est éducative, récréative et citoyenne.
La médiation se travaille partout en milieu scolaire, en extra-scolaire, dans les cafés, dans les lieux de rencontres d’un territoire.

Des ateliers, des rencontres avec les artistes, des bords de plateau sont autant d’actions culturelles mises en place à l’Ombrière et sur le territoire plus largement.

Les sessions Haut-Parleur, KESAKO ?Logo des sessions haut parleur à l'Ombrière

Des évènements impromptus qui s’inscrivent dans la saison de l’Ombrière et qui permettent de donner la parole à des artistes, des professionnels, des passionnés d’art et de culture afin de provoquer le dialogue avec le public de façon simple, conviviale et accessible.

Résidences de création

L’accompagnement à la création des compagnies et groupes qu’ils soient locaux ou d’ailleurs est l’une des vocations de l’Ombrière.

Les artistes peuvent travailler dans des espaces dédiés comme le « Labo » ou la « Fabrique », avec une équipe technique et d’accueil.

La particularité de L’Ombrière c’est la possibilité de travailler dans « la Fabrique » et de bénéficier d’un grand espace de travail modulable en 360 °.

Les plus du soutien à la création : permettre de nourrir au quotidien et de façon pérenne la vie du centre culturel.
Sorties de résidence, les filages, les rendez-vous avec les publics, l’accueil de professionnels, la définition de la politique éducative et pédagogique en lien avec les lycées, les collèges et les écoles.

Résidence artistique à l'Ombrière